Partagé, naturel et pédagogique

Le Bizardin n’est pas une association en propre. C’est un jardin accompagné par l’association des AJOnc, en « gestion directe », comme d’autres jardins du réseau. Le Bizardin affiche et respecte la Charte des AJOnc qui structure le projet associatif dont nous sommes pleinement partie prenante. Les Bizardiniers sont donc des adhérents AJonc.

Certains moyens, humains, matériels, financiers, communication de l’association viennent en soutien des initiatives, en fonction des financements, des années, des projets.

La friche qui a été mise à disposition de l’association par la Ville d’Hellemmes, puis clôturée en 2003, l’est sur la base des principes qui fondent la démarche des jardins communautaires (partagés, naturels, pédagogiques). Ce morceau de friche confié aux AJOnc nous est confié à notre tour.

Le groupe local – les Bizardiniers – est autonome et libre dans sa gestion, ses choix et ses décisions. Le jardin lui « ressemble » donc. C’est une liberté intrinsèque au réseau AJOnc : les jardins ressemblent aux groupes qui s’en occupent !

On peut décliner quelques objectifs :

– Favoriser le lien social localement, les rencontres entre habitants, la participation
– Gérer cet espace de manière collégiale et concertée, sur la base de consensus
– Concevoir, gérer et ouvrir un espace de nature accueillant pour le quartier
– Mettre en pratique la solidarité, la tolérance, la convivialité
– Proposer des temps festifs, des animations culturelles, des installations artistiques

– Jardiner et cultiver de manière collective, communautaire
– Favoriser l’installation et préserver la biodiversité
– Cultiver dans le respect de l’environnement : privilégier les plantes de la région, pas de produits chimiques, compost, récupération de l’eau de pluie
– Améliorer la qualité de la nature en ville, de l’écosystème urbain

– Donner une connaissance juste du monde végétal par la pratique du jardinage et de l’observation
– Sensibiliser et éduquer le public, les enfants en particulier, à la nature, à l’environnement, aux gestes écocitoyens
– Proposer un terrain d’aventures (ludiques et responsables) et de découvertes (amusantes et pratiques) pour les petits et les grands
– Proposer des échanges d’informations, de savoirs, de végétaux, de systèmes D, de recettes,…

Les Bizardiniers mettent ces objectifs en actions.

Actuellement nous nous retrouvons autour d’un projet commun qui déclinent  ces 3 ambitions :

  • Partagés et ouverts ? Ouvrir le jardin sur le quartier, renforcer les partenariats de proximité et thématiques, maintenir une convivialité et une participation des habitants au projet. Nous travaillons par exemple avec Les Métalus à Chahuter, avec Des Trucs avec des Gens et la mairie d’Hellemmes sur l’organisation de la Fête de la Plaine (le 17 mai cette année).
  • Naturel et écologique ? Favoriser l’installation d’une biodiversité riche et locale, renforcer nos pratiques pour un jardin au naturel, mettre en cohérence le potager en fonction des principes de la permaculture. Nous travaillons sur l’aménagement progressif d’un jardin-forêt et d’un compostage efficace et accessible à tous.
  • Pédagogique et contagieux  ? Permettre aux enfants, adultes de s’initier concrètement au jardin au naturel, à l’observation de la faune et de la flore, à la connaissance des essences végétales, aux réflexes écocitoyens, aux enjeux climatiques, à la participation citoyenne. Nous travaillons sur la construction participative d’une tour à hirondelles.

Nous mettons les années 2019 et 2020 sous le signe de la préservation des oiseaux et de la permaculture : Nous mettons en place un refuge LPO et un potager en jardin-forêt.

La concertation mensuelle :

Tous les 2ème jeudi du mois (hors vacances scolaires) entre 18h et 20h au jardin (printemps-été) ou chez l’habitant (automne-hiver) – auberge espagnole.
C’est le lieu de décision et d’organisation des chantiers et des événementiels. C’est un espace de parole et de convivialité ouvert à tous.

Les chantiers nature (ou journées travaux) :

Un samedi par mois (hors vacances scolaires) entre 10h et 16h au Bizardin.
Les travaux à réaliser sont définis en concertation : il s’agit d’entretien du jardin (mare, potager,…) mais aussi d’aménagement et de plantations. Ils sont réalisés collectivement.

On peut s’inscrire sur un doodle saisonnier.

Les 3 ouvertures festives annuelles :

1) « Promenons-nous dans le B(o)iz » : grande chasse à l’oeuf familiale organisée pour fêter le retour du printemps et faire connaître le jardin

2) « Le Doux Jardin » : journée dédiée à la poésie et à la production d’écrit au jardin (en mai ou en juin) avec l’aide de l’association oulipienne « Zazie Mode d’emploi », souvent accompagnée musicalement par les « Timbrés du Biz » (orchestre éphémère d’enfants)

3) « Arrière-Saison » : Moment où le jardin s’expose et devient un lieu de création et d’exposition potentiel pour les artistes de tout poil, organisé fin septembre pour l’entrer dans l’automne

Ces temps forts sont animés avec les talents disponibles et volontaires au sein du groupe ou d’ailleurs ; ils permettent des ouvertures du jardin pour tous, familiales, conviviales, originales.

Ce programme s’inscrit dans le cadre du « Festival des Gens – Festival des JOnc » de l’association. Il peut être complété par des ouvertures thématiques (bien être au jardin, naturalistes,…).

Le Bizardin peut aussi accueillir des temps forts en partenariat avec des structures culturelles, artistiques ou éducatives du quartier.

Les Bizardiniers peuvent être invités à participer à des temps forts d’autres structures.

L’entretien du jardin :

Toute l’année, quand un bizardinier est disponible, il lui est possible d’avancer la liste des petits travaux d’entretien établie par le groupe ou de prendre l’initiative d’avancer

Les espaces potagers :

Le jardin est géré collectivement, il n’a pas vocation à être découpé en parcelles individuelles. Le fonctionnement du potager est organisé tous les ans au sortir de l’hiver. En fonction de la demande, les espaces sont répartis (carrés) et le projet établi ensemble.

Les rencontres du réseau AJOnc:

L’association est au service d’un réseau important de jardins, dans la région des HAuts de France, qui eux-mêmes organisent des événementiels. Elle organise des rencontres festives en direct et des moments statutaires. Nous sommes conviés à participer (et toujours les bienvenus) à travers un agenda AJOnc bien rempli (voir le site ajonc.org)

Devenir « Bizardinier » en 5 étapes :

1) Adhérer individuellement à l’association AJOnc (formulaire, charte, cotisation de 5€ au moins)
2) Contacter les référents du Bizardin (adresse mail ci-dessous)
3) Participer à une rencontre de concertation (voir calendrier)
4) Participer à un chantier nature ou à l’entretien du jardin (voir calendrier)
5) Venir au jardin, profiter du jardin = Ouvrir le jardin pour tous, être responsable du jardin

On nous dit souvent : « Je ne savais pas ce qu’il y a derrière les grilles… » : Poussez la porte dès qu’elle est ouverte !

On nous dit alors : « le jardin n’est pas ouvert souvent… » : Ouvrir le jardin soi-même est une solution.

On nous dit enfin : « Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer… » : Tout est possible !


Participer à la vie du jardin :

La concertation mensuelle :

Tous les 2ème jeudi du mois (hors vacances scolaires) entre 18h30 et 20h au jardin (printemps-été) ou chez l’habitant (automne-hiver) – auberge espagnole.
C’est le lieu de décision et d’organisation des chantiers et des événementiels. C’est un espace de parole et de convivialité ouvert à tous.

Les chantiers nature (ou journées travaux) :

Un samedi par mois (hors vacances scolaires) entre 10h et 16h au Bizardin.
Les travaux à réaliser sont définis en concertation : il s’agit d’entretien du jardin (mare, potager,…) mais aussi d’aménagement et de plantations. Ils sont réalisés collectivement.

On peut s’inscrire sur un doodle saisonnier.

Les 3 ouvertures festives annuelles, mais pas que :

1) « Promenons-nous dans le B(o)iz » : grande chasse à l’oeuf familiale organisée pour fêter le retour du printemps et faire connaître le jardin aux plus petits.

2) « Le Doux Jardin » : journée dédiée à la poésie et à la production d’écrit au jardin (en mai ou en juin) avec l’aide de l’association oulipienne « Zazie Mode d’emploi », souvent accompagnée musicalement par les « Timbrés du Biz » (orchestre éphémère d’enfants).

3) « Arrière-Saison » : Moment où le jardin s’expose et devient un lieu de création et d’exposition potentiel pour les artistes de tout poil, organisé fin septembre pour l’entrer dans l’automne.

Ces temps forts sont animés avec les talents disponibles et volontaires au sein du groupe ou d’ailleurs ; ils permettent des ouvertures du jardin pour tous, familiales, conviviales, originales.

Ce programme s’inscrit dans le cadre du « Festival des Gens – Festival des JOnc » de l’association. Il peut être complété par des ouvertures thématiques (bien être au jardin, naturalistes, partenariales…).

Le Bizardin peut aussi accueillir des temps forts en partenariat avec des structures culturelles, artistiques ou éducatives du quartier et d’ailleurs.

Les Bizardiniers peuvent être invités à participer à des temps forts d’autres structures.

L’entretien du jardin :

Toute l’année, quand un bizardinier est disponible, il lui est possible d’avancer la liste des petits travaux d’entretien établie par le groupe ou de prendre l’initiative d’avancer.

Nous organisons aussi un samedi par mois, une journée de travaux au jardin pour l’entretien, la conception de nouveaux espaces et installations ou la gestion de l’existant.

Les espaces potagers :

Le jardin est géré collectivement, il n’a pas vocation à être découpé en parcelles individuelles. Le fonctionnement du potager est organisé tous les ans au sortir de l’hiver. En fonction de la demande, les espaces sont répartis (carrés) et le projet établi ensemble.

Les rencontres du réseau AJOnc:

L’association est au service d’un réseau important de jardins, dans la région des HAuts de France, qui eux-mêmes organisent des événementiels. Elle organise des rencontres festives en direct et des moments statutaires. Nous sommes conviés à participer (et toujours les bienvenus) à travers un agenda AJOnc bien rempli (voir le site ajonc.org)