Partenaires et amis



Un lieu de rencontre :

En écrivant cette rubrique, une foule de visages et de nombreuses ouvertures du jardin reviennent à l’esprit. Nous avons eu l’occasion d’inviter ou d’accueillir partenaires et amis dans un lieu de plus en plus attrayant, de plus en plus planté, de plus en plus habité.

La localisation du jardin à la limite entre Lille-Fives et Hellemmes-Lille, les origines des Bizardiniers, la variété des activités proposées et des intervenants au jardin, enfin la vocation régionale de l’association, augmentent la variété des partenaires et des visiteurs du Bizardin et font tomber les frontières.

Pourvu que la suite soit aussi intéressante que les 20 premières années !

Cette liste est bien sûr non-exhaustive et évolutive. N’hésitez pas à nous souffler les oubliés.


Les partenaires « naturels » du Bizardin :

 

Les AJOnc (évidemment) : l’association et ses membres actifs, l’équipe salariée et les personnes-ressources, les autres jardins du réseau, surtout les plus proches géographiquement (Les Maguettes à Fives, le Pré Muché à St Maurice-Pellevoisin, le Poteau Rose à Villeneuve d’Ascq, Les Retrouvailles à Moulins). Nous sommes à l’écoute de ce qui se passe dans les réseaux de l’association (MRES, JTSE,…).

Nainain le Géant au rassemblement de brouettes, 2017

Les autres jardins partagés du réseau des AJOnc : au fil de l’histoire du Bizardin, les autres groupes ont été plus ou moins proches et les liens plu sous moins réguliers. Jusqu’à 2008, grâce aux animateurs de l’association, les jardins lillois historiques (Retrouvailles, Maguettes, CUAT, Drôles d’Wazeaux), les rencontres étaient nombreuses (CA, rencontres interjardin). Depuis l’affirmation du réseau régional et la réorganisation de l’association, les liens entre jardins du réseau sont plus occasionnels, selon les projets, en proximité. Aujourd’hui, nous sommes surtout en contact avec nos amis de Pré Muché (Saint Maurice), Maguettes (Fives), Zen Jardin (Lezennes) et Poteau Rose (Villeneuve d’Ascq).

Les logos préhistoriques des JOnc historiques

 

 

– / – / –

La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) du Nord : Le jardin a été labellisé « refuge pour les oiseaux » au début de son histoire, dès 2004, comme les jardins existants de l’association. Le lien avec ce grand réseau national s’est effiloché avec le temps même si la veille sur la biodiversité et l’attention aux oiseaux est restée permanente. 15 plus tard, alors que la raréfaction des oiseaux devient alarmante, que le jardin accueille déjà une petite quinzaine d’espèces régulières et que nous nous lançons dans la construction d’une tour à hirondelles, nous avons souhaité renouer officiellement avec ce réseau et réaffirmer l’importance de cette cause à nos yeux. La convention a été signée lors d’une soirée de présentation au Polder le 7 février 2020, en présence de Monsieur le Maire d’Hellemmes et d’un responsable de la LPO du Nord. Cette plaque a été posée à l’entrée du Bizardin le 29 février. Le Bizardin devient le 6ème espace vert de la commune labellisé par la LPO.

Contact : lponord.overblog.com


Nos partenaires institutionnels :

Un jardin communautaire de 3000 m² en ville comme le Bizardin ne peut se construire contre une collectivité. Même si faire valoir un besoin collectif légitime de nature en ville auprès peut ne pas cadrer avec les projets d’urbanisme, les principes de participation et de biodiversité ont fait bouger les lignes et ont été entendus, et soutenus, à notre grande joie.

Pendant presque 20 ans, cette relation avec les élus et les services, avec ses hauts et ses bas, a été très riche et a permis que la belle histoire du Bizardin se déploie et que le donnant-donnant de départ se change en gagnant-gagnant.

 

  • La Mairie d’Hellemmes : Propriétaire du terrain (au moment de la première convention et pose de la grille en 2003) mis à disposition pour le projet, les élus dont les délégations intéressent le jardin et qui soutiennent le projet politiquement, les techniciens des services qui soutiennent les actions matériellement, la commune d’Hellemmes est un partenaire historique du jardin et de l’association. Le terrain est maintenant métropolitain (MEL) et fait partie de la ZAC gérée par la SORELI actuellement. Nous avons même des amis au sein du conseil de quartier Barrière-Boldoduc. Avec une proposition d’animation de la Plaine de Métallurgistes, une réaffirmation de sa place dans le paysage naturaliste du secteur, une parution dans la revue municipale (le HA!) et une nouvelle convention de mise à disposition, le Bizardin a confirmé son envie de participation à la vie locale et de partenariat.

Signature de la nouvelle convention, septembre 2019

http://www.hellemmes.fr/

VILLE-DE-LILLE

  • La Mairie de Lille : Le jardin est situé à la frontière de Lille-Fives et d’Hellemmes, sur le territoire hellemmois et sur un terrain dit communautaire (MEL). Les liens directs entre le groupe et le « beffroi » ont été rares en presque 20 ans, c’est d’ailleurs plutôt le rôle de l’association (financements, directions, projets, temps forts,…). Dans l’histoire du jardin, les rencontres à des moments-clés de l’histoire du jardin ont eu lieu avec différents services : la création en 2003, le lancement du projet éducatif et des clubs natures en 2006, les histoires de dépollution en 2008, la proximité avec la friche gourmande dès 2017, des PIC pour Arrière-Saison 2019, le budget participatif en 2019…
  • La Mairie de Quartier de Fives : Le groupe de Bizardiniers constitué au 2/3 de Fivois, le positionnement géographique du jardin (Hellemmes, bordure Fives) et une vie locale dynamique invitent à faire tomber les frontières purement administratives. Le Bizardin « rayonne » sur le sud de Fives également et s’intéresse à la vie de ce quartier, au travers de ses partenariats bien sûr, mais surtout parce que ce quartier est moteur sur les questions environnementales : de nombreux acteurs associatifs ou collectifs d’habitants rêvent de plus de nature en ville et d’écocitoyenneté.
  • La MEL et la SORELI : Le « terrain sans nom », ancienne friche industrielle était un terrain communal avant de devenir la Plaine des Métallurgistes et de passer dans le patrimoine communautaire . Il y eut un décaissement de la plaine avec un apport de terre végétale et un aménagement léger avec des cheminements, plantations de quelques arbres et installation d’une aire de jeux en 2008-2009. Une nouvelle clôture a ét posée au fond du Bizardin au ras des jardins des voisins de la rue Dordin. La question de la pollution des sols était déjà présente dans nos échanges il y a 10 ans. En 2015, avec l’arrivée de Guillaume Cardey à la SORELI, un dialogue riche s’installe avec les associations pour la préparation de la phase 2 du chantier FCB et la consultation des acteurs locaux. Nous attendons les concertations pour le chantier de la Plaine des Métallurgistes pour faire avancer la cause de la nature en ville.

Amitié et proximité associatives :

Nous voulions mettre à l’honneur ici, de la manièr ela plus exhaustive possible, tous nos amis qui sont passés au jardin

  • Des amitiés artistiques et créatives :

Robert de Zazie Mode d’Emploi ; Zouzou et Mado des Zarts Recycleurs ; Delphine, Christophe, Martin et Laure des Métalu à Chahuter ; Thomas de l’Atelier 4 ; Nicolas de la compagnie La Cuillère ; Marie-Edith Caron; le collectif WEA ; Jean Troël ; Christophe Clabaux, Laure Deau, Marie Bonhoure. Cricri de la Vache Bleue, Les Fenêtres qui Parlent (résoassométro),… Le groupe 3 francs 6 sous, les Tire-bouchons, la Fanfare de trop, la Chorale Give me Fives, Muzzix, les Walking the String, Alexandra de Mon Imaginarium, Jean-Charles Farey…

Compagnie la Cuillère

  • Des amitiés naturalistes et écologiques :

Insersol, Les Saprophytes, Manaé, mes voisins jardiniers, Maison du Jardin, La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO du Nord), Le Groupement Ornithologique et naturaliste du Nord (GON), Hellemmes Zéro Déchets, Poubelles en Nord, 15 Alors, Les sens du goût, Farm in Fives, le Club Nature de la Chapelle d’Elocque, Le Conservatoire de Bailleul,…

Poubelles en Nord : cuisiner avec des légumes jetés

  • Des amitiés éducatives et pédagogiques :

La crèche des Babeluttes, les écoles maternelles Jenner et Suzanne Lacore, Les EEdF d’Hellemmes, Les 3 Ecoles, La Maison des Petits Explorateurs, le collège Boris Vian, le lycée Pasteur, les SGdF Farfadets de Lomme et de Saint Maurice, l’association Atouts Sens, les Potes en Ciel, Oasis, l’école primaire Berthelot, l’école Saint Joseph, La Cloche, Karima Degman…

   Les ateliers parents-enfants de Karima (arbres à coeurs, arbre à pompons)

  • Des amitiés locales et citoyennes :

Des Trucs avec des Gens, Le Polder, l’asso 3cm, Mon Imaginarium, les Gens d’Hellemmes, les Centres Sociaux Salengro et Mosaïque, Initiafiv, Chicon, le collectif Fives en Transition, Hello Bocaux, les volontaires d’Unis Cité, la boucherie Yannick, la boulangerie…

Bar tenu au Bizardin par Tous Houblon


Quelques logos cueillis ici et là :

Visuel Zazie Logo Métalu Logo TAG
Enregistrer


Remerciements des Bizardiniers :

la yourte des AJOnc au Bizardin, 2019

René Penet : ancien directeur fondateur des AJOnc, jusque 2018 ; pour ses intuitions géniales, sa ténacité associative, et son sens sratégique, pour sa fidélité méthodique à l’aventure des AJOnc.

Benjamin Gourdin : actuel directeur actuel des AJOnc et chargé du développement culturel des AJOnc ; pour sa patience, son authenticité, sa pédagogie et sa confiance, sa réactivitéet ses ressources.

Violaine Bouyer : ancienne salariée des AJOnc, première accompagnatrice du Jardin Sans noN de sa création jusque 2007 ; pour son dévouement au projet, sa qualité d’écoute, son souci du plus petit et son bon sens.

Emilie Delahousse : ancienne salariée des AJOnc, accompagantrice du Bizardin et animatrice du Club Nature les Tritontons, jusque 2011 ; pour sa gentillesse, son contact avec les enfants et son originalité.

Hélène Ninnove : ancienne salariée des AJOnc, accompagnatrice du jardin et animatrice des NAP à Hellemmes, jusque 2019 ; pour sa discrétion, son efficacité, sa tolérance et son souci du travail bien fait.

Olivier Verhaete : ancien salarié des AJOnc, chargé des activités éducatives et des écoconstructions, jusque 2012 ; pour son humour, son ingéniosité, ses valeurs de solidarité et ses réflexes anti-gaspi.

Namir Cheikh : ancien salarié des AJOnc, chargé des aménagements et des plantations, infographe (panneaux, plaquettes, revues), jusque 2020 ; pour son amour et sa connaissance de la biodiversité, ses nombreuses plantations d’arbres, sa patience avec les jeunes, son attachement et ses aménagements au Bizardin.

Fabien Segers : actuel salarié des AJOnc, chargé de l’écoconstruction et du matériel pour les jardins, et des composteurs de rues ; pour ses compétences techniques, ses qualités humaines et sa disponibilité.

Claude Pruvot : ancien président des AJOnc qui a soutenu entre autres le développement des activités éducatives dans les jardins, jusque 2012 ; pour sa fidélité au projet et sa présence auprès des jardins dans la difficulté.

Sylvain Petit : ancien élu chargé du monde associatif à Hellemmes ; pour son engagement, son amitié, son accessibilité et sa capacité à faire du lien entre acteurs associatifs locaux.

Guillaume Cardey : ancien chargé de mission de la SORELI ZAC FCB, jusque 2019 ; pour sa curiosité et son soutien au monde associatif, ses conseils et éclairages, sa clarté et son professionnalisme.

Danièle Polliautre : ancienne élue verte à l’agenda 21 de la ville de Lille ; pour son soutien sur les questions de dépollution et qui a permis de ne pas fermer le Bizardin en 2008.