Compostage, toute une histoire !

20190211_103155

 

Dans les jardins accompagnés par l’association des AJOnc, le compostage est une habitude « préhistorique », entre autres choses (récup d’eau, zéro produits,…) ; le Bizardin n’échappe pas à la transmission de ce geste simple et utile.

Avec plus ou moins de réussite, il y a toujours eu un coin compost au Bizardin. Aux Maguettes à une époque, il y avait un monsieur spécialiste du compostage, mais « Jean » a eu beau nous donner des cours, on a eu du mal à mettre en place un système cohérent. Les Bizardiniers pouvaient déposer leurs déchets de cuisine, mais derrière la petite collecte on a eu du mal à obtenir le Graal : du terreau réutilisable au potager ! Par indiscipline et par manque de temps pour ce suivi délicat sans doute.

Et puis, dès 2011, il y a eu de plus en plus de demande pour un compostage cohérent : des Bizardiniers plus nombreux d’un côté, et des attentes croissantes du voisinage.

Nous avons alors installé (printemps 2016), de manière un peu expérimentale, une brouette au pied d’une trappe dans la grille du jardin, permettant aux personnes non-adhérentes d’accéder à un point de compostage collectif ouvert en permanence. Au bout d’un an, l’essai était très probant.

C’est la période où l’association a développé des collecteurs de matières à composter pour les rues fivoises (les PCCP). Nous en avons installé un au Bizardin pour faciliter la collecte. Et un Bizardinier a accepté de s’en occuper (merci Hervé). Nous avons inauguré notre propre collecteur avec René Penet, le directeur des AJOnc et Franck Gherbi, le maire d’Hellemmes. C’était au printemps 2018.

Automne 2018, nous prévoyons 2 manières d’utiliser les déchets de cuisine :

  • dépôt des déchets directement sur la terre des parcelles du potager pour amender les sols (pour les adhérents)
  • collecte dans les PCCP pour composter (pour les habitants du quartier)

Hiver 2019, nous avons accueilli  un projet des AJOnc : des « buttes de compostage » de proximité, fruit de la collecte des matières hellemmo-fivoises. Qui peuvent devenir buttes de permaculture.

La pointe du Bizardin  (« Pointabiz ») qui a toujours été le lieu propice à l’installation de bacs à compost, après la fin du chantier Sylvareg, redevient accessible et visible en juillet 2019.

Nous espérons à terme pouvoir distribuer du compost localement.

Nous ne pouvons que vous inviter à composter vos déchets de cuisine, chez vous si vous le pouvez, dans un bac près de chez vous s’il y en a un, au Bizardin si c’est sur votre chemin. Ce geste réduira vos poubelles de moitié et permettra un recyclage utile.

A bientôt : composter c’est facile !